Investir dans le FIP Régions & Industries

    • Stratégie d'investissement

      70 % au moins de son actif dans des entreprises solides et présentant un réel potentiel de croissance dans l’une des 4 Régions suivantes (Ile-de-France, Bourgogne - Franche-Comté, Auvergne - Rhône-Alpes et Provence- Alpes-Côte d'Azur) notamment dans les secteurs de l’industrie ou des services industriels (robotique, environnement, recyclage, imagerie médicale,  agriculture, logistique, transport, aéronautique …) afin de les accompagner dans leur développement et leur modernisation.


      30 % au plus de son actif dans des placements diversifiés tels que des OPCVM ou Fonds Alternatifs d’Investissement (monétaires, obligataires, actions et produits assimilés), voire des instruments financiers à terme (utilisés à des fins de couverture). L’allocation de cette poche évolue en fonction des conditions de marché et de l’horizon restant à couvrir jusqu’à la fin de vie du FIP.

      Le FIP ayant pour objectif de financer en fonds propres des entreprises (en prenant des participations minoritaires dans des entreprises en phase de capital développement), l’investissement dans le FIP comporte un risque élevé de perte en capital.

      La performance du FIP est directement liée à la performance des entreprises dans lesquelles il est investi. 

      Le FIP ne disposant d’aucune garantie en capital, le capital investi peut ne pas être intégralement restitué.

    • Profitez d’une expertise de premier plan avec Idinvest Partners

      Le Groupe Allianz, classé parmi les premières institutions financières mondiales, fait confiance depuis de longues années à Idinvest Partners (anciennement AGF Private Equity créé en 1997).

      Avec 8 milliards d’euros gérés, Idinvest Partners met à la disposition de nos clients son expertise et son savoir-faire en matière de financement des PME en Europe.

    • Fiscalité
      • La souscription au FIP Régions & Industries offre une réduction d’impôt de 18 % du montant de l’investissement (hors droits d’entrée) sur l’IR à payer en 2018 sur les revenus 2017, soit une réduction d’impôt maximum de 4 320 € (pour un couple soumis à une imposition commune) ou 2 160€ (pour une personne seule).

      La réduction d’IR entre dans le plafonnement des niches fiscales ; c’est-à-dire que la réduction d’IR obtenue avec la souscription au FIP est inclue dans le montant total autorisé de 10 000€ d’avantages fiscaux en 2017.

      • En plus de l’avantage à la souscription, les revenus et plus-values sont exonérés d’impôts sous condition de détenir les parts pendant au moins 5 ans  (hors prélèvements sociaux). 

      En contrepartie, le capital placé sur le fonds est bloqué jusqu’au 31 décembre 2023 (pouvant être portée sur décision de la Société de Gestion, soit jusqu’au 31 décembre 2025).

      Les porteurs de parts ne pourront, sauf exceptions prévue par la loi, demander le rachat de leurs parts pendant la durée de vie du fonds.

      La Note Fiscale du FIP, non visée par l’AMF, remise à l’investisseur détaille les conditions à remplir pour bénéficier de ces avantages fiscaux.


Besoin d’informations complémentaires ? 


Nos conseillers bancaires sont à votre disposition au 09 74 75 16 16[1] du lundi au vendredi de 9h à 18h30 et le samedi de 9h à 16h30.

  • 1 : 
    Appel non surtaxé

    Appel non surtaxé depuis un poste fixe en France, tarif selon opérateur depuis un mobile ou l’étranger.

Up Imprimer